Observer, écouter

La matière «première» du coach est la parole de son champion, de celui qu’il accompagne…

Ainsi, l’observation et l’écoute sont ses outils de base les plus précieux.

L’écoute est à la fois une technique, une attitude et un art. L’écoute n’est pas naturelle, elle s’acquiert par l’apprentissage. Le coach doit dès lors se livrer à un travail sans fin de perfectionnement de sa capacité d’écoute.

L’écoute est difficile car elle implique d’établir le silence en soi et en même temps de s’écouter !

Parler est un besoin, écouter est un artGoethe

C’est une attitude intérieure qui signifie s’abstenir de commentaires ou d’interprétations, être totalement présent, disponible, neutre et bienveillant.

Cette authenticité permet au coach d’être totalement engagé dans la relation à l’autre, sans prendre d’autre parti que celui d’accompagner son champion en lui laissant le plus de place possible pour sa propre découverte, à son rythme et suivant ses besoins, de façon à faire émerger des solutions valables aux problèmes rencontrés.

B.M.