Qu’est-ce que les neurosciences?

Apports des neurosciences cognitives en milieu professionnel

Faisant l’objet d’études et de recherches universitaires approfondies depuis une bonne dizaine d’années, les neurosciences désignent l’étude scientifique du système nerveux, tant du point de vue de sa structure que de son fonctionnement, depuis l’échelle moléculaire jusqu’au niveau des organes, comme le cerveau (1) , voire de l’organisme tout entier.

Un cerveau en or

Dans le milieu des entreprises, on s’intéresse plus particulièrement aux neurosciences cognitives, qui désignent le domaine de recherche dans lequel sont étudiés les mécanismes neurobiologiques qui sous-tendent la cognition (perception, motricité, langage, mémoire, raisonnement, émotions…). Les neurosciences nous aident ainsi à comprendre la richesse du cerveau humain. Les neurosciences cognitives sont donc une branche des sciences cognitives qui fait appel pour une large part aux neurosciences, à la neuropsychologie, à la psychologie cognitive, à l’imagerie cérébrale ainsi qu’à la modélisation.

Applications pratiques en entreprise

Les applications pratiques des neurosciences cognitives en entreprise sont maintenant connues, et plus particulièrement en matière de compétences émotionnelles. On ne peut plus ignorer que l’homme est un être d’émotions et qu’il a besoin d’interactions stimulantes, y compris dans un cadre professionnel (2).

Ces échanges pouvant être positifs (stimulants) ou négatifs (inhibants), en fonction de la manière dont nous interagissons les uns avec les autres.

Et cela a des conséquences indéniables sur notre développement, notre motivation au travail et notre pouvoir d’innovation.

L’homme ne peut découvrir de nouveaux océans tant qu’il n’a pas le courage de perdre de vue la côte.André Gide

À titre d’exemples nous pouvons citer l’intérêt des neurosciences pour mieux comprendre un certain nombre de phénomènes en entreprise :

  • L’intelligence émotionnelle au travail;
  • Les mécanismes de prise de décision;
  • Les modes privilégiés de communication interpersonnelle en fonction des types de personnalités;
  • Les affinités individuelles pour certains types de tâches;
  • Les facteurs de motivation individuelle;
  • Etc.

Neurosciences, Management et Leadership

L’utilisation d’outils d’objectivation des préférences individuelles (questionnaires trop souvent appelés erronément «tests» de personnalités) basés sur les types de personnalités, tels que les Profils Nuances® en combinaison avec les apports récents des neurosciences, ouvrent de nouvelles voies en matière de développement des compétences de management et de leadership.

En effet, en favorisant une meilleure connaissance du ressenti et des motivations humaines les neurosciences sont un excellent « outil » de management.

Elles peuvent déboucher sur une action à trois niveaux :

  1. une meilleure gestion adaptée aux personnalités individuelles,
  2. la consolidation et le maintient de la cohésion et de l’équilibre d’équipe,
  3. et servent également d’outil de soutien du changement (développement de nouvelles compétences, amélioration des performances individuelles et collectives, réorganisation interne, adaptation des processus, alignement stratégique, etc.).

Vous l’avez compris, les apports des neurosciences font partie des référentiels de base du Cabinet Direction-Performance®.

________

(1) On connait bien maintenant les trois parties que sont le cerveau reptilien qui assure nos réflexes de survie et nos réactions « primaires », le cerveau limbique qui est le siège de nos émotions et qui nous aide à évaluer si ce que nous vivons est agréable ou désagréable, et enfin le néocortex dont la fonction est de raisonner, d’analyser, de comprendre et de résoudre les problèmes. Par ailleurs, certains rôles de l’hémisphère gauche et de l’hémisphère droit du cerveau sont décrits dans la rubrique consacrée à l’intelligence émotionnelle au travail.

(2) Notons cependant que la gestion d’entreprise/organisation est encore très largement imprégnée de pratiques provenant de notre culture cartésienne dans laquelle les émotions, par exemple, ne sont pas ou peu prises en compte, voire sont mal perçues lorsqu’elles sont exprimées sur le lieu de travail.

Une pensée sur “Qu’est-ce que les neurosciences?”

Les commentaires sont fermés.